Je rebondis sur le très bon article de Sitinweb, Site internet gratuit et visibilité et ne font pas bon ménage.  Croyez vous vraiment au tout gratuit ? Qui peut réellement se permettre d’offrir un service sans en attendre de retour sur investissement  ? Pas grand-monde j’en ai peur.

Site web gratuit ou low cost pour un usage professionnel ?Ainsi, qui dit site web gratuit ou site web low cost dit généralement publicités à profusion, fonctionnalités minimales (et fonctionnalités additionnelles payantes), le tout, probablement accompagné par des performances au rabais (temps de chargement, ergonomie, sauvegardes…). Les limites sont donc vite atteintes dès lors qu’il s’agit d’en avoir un usage professionnel.

Voici les éléments à prendre en compte avant la conception de son site web pro :

Faire évoluer son site

Changer de design ? Ajouter une fonctionnalité ? Avec un site gratuit ou low cost, deux possibilités:

  • Soit c’est possible, et c’est généralement payant, peut-être même très cher,
  • Soit, et ce sera la majorité des cas, ce ne sera pas possible. Un faible coût implique forcément une forme de standardisation.

Améliorer son référencement

Pour une personne qui lance son premier site web, l’enjeu est que le site soit en ligne. Elle ne sait pas encore qu’un site qui n’est pas visible, qui n’est pas trouvable par les visiteurs, ne vaut pas mieux qu’un site qui n’existe pas.

Elle n’exige donc pas nécessairement de son prestataire les caractéristiques techniques nécessaires pour que le référencement de son site soit possible. Le problème, c’est qu’un site gratuit ou low cost n’est généralement pas optimisable pour le référencement. Soit le prestataire ne le permet pas, il ne vous donne pas les accès techniques nécessaire pour effectuer ces modifications, soit la technologie utilisée ne prévoit pas que ces améliorations soit possibles, ou ne les permet pas à des coûts raisonnables.

 

Changer pour mieux ? Oui, mais recommencer à zéro !

Vous avez un site gratuit, vous êtes prêt à investir dans un site payant, mais vous souhaiteriez conserver le référencement et la notoriété acquise avec votre ancien site en récupérant les contenus ? Ce n’est malheureusement pas possible, il vous sera nécessaire de recommencer à zéro, ou bien de vous contenter de laisser l’ancien site faire des liens vers le nouveau. Ici encore, les prestataires qui fournissent ce type de site ne vous donnent pas accès aux éléments techniques vous permettant de déplacer votre site sans perdre le bénéfice de votre référencement.

 

Investir dans un site… oui, mais dans un site qui vous appartient !

Prenons le cas ou vous utilisez un site web gratuit pour promouvoir votre activité professionnelle. Vous allez rédiger sur ce site. L’inscrire dans des sites ou des annuaires. Obtenir des liens. Des gens vont en parler. Tout ceci, c’est du temps. Et le temps, c’est de l’argent. Imaginez maintenant que le service que vous utilisez ferme ou qu’il devienne payant… vous êtes pieds et poings liés.

De la même façon, si vous souhaitez faire appel à un référenceur pour améliorer le classement de votre site. Savez-vous que le référencement est une activité chronophage et de longue haleine ? Allez vous investir des sommes importantes dans un site qui ne vous appartient même pas ? Tout est dit. Pour l’anecdote, il m’est déjà arrivé qu’un client me contacte pour référencer un site gratuit et bien évidemment, j’ai refusé. Quitte à investir, je lui ai conseillé d’investir d’abord dans la création d’un site qui lui appartienne et qui soit référençable et évolutif.

Et pour illustrer tout ça, une vidéo sur les dangers des offres gratuites, parue au journal de 13h :